Atouts du correcteur professionnel face au correcteur automatique

Publié le par Finally Over

Le correcteur-relecteur-réviseur professionnel :
ses atouts face au correcteur automatique

 

Pourquoi faire appel à un correcteur-relecteur professionnel quand on pourrait simplement utiliser un correcteur automatique pour corriger l’orthographe d’un texte ? On vous explique tout !

Après avoir rédigé un texte, l’heure est venue de le corriger. Bien que votre correcteur automatique ou correcteur en ligne annonce formellement « zéro faute ! », des erreurs subsistent. Vos contenus mériteraient assurément d’être confiés à un correcteur-relecteur-réviseur professionnel qui en assurera une relecture professionnelle, fort de nombreux atouts. Découvrez lesquels…

La correction professionnelle : qualité et exhaustivité garanties !

Un correcteur-relecteur-réviseur professionnel procède à la relecture/correction professionnelle qualitative et exhaustive d’un texte, en y traquant la moindre faute d’orthographe, de frappe, de grammaire, de syntaxe, de ponctuation, de respect du code typographique, ainsi que les contresens, mots manquants, répétitions, réécritures et optimisations de style nécessaires, harmonisations… Rien n’échappe à sa sagacité, comme l’illustre cet exemple de correction.

Pour l’aider dans sa tâche, le correcteur professionnel dispose de plusieurs outils indispensables : son œil de lynx, un dictionnaire, un lexique des règles typographiques, le soulignage des mots douteux par le traitement de texte, un bon logiciel de correction pour éliminer les oublis éventuels et débarrasser le texte de ses dernières scories.

Le dictionnaire, ouvrage de langue française passé à la loupe par tout correcteur-relecteur-réviseur professionnel pour vérifier ou confirmer l’orthographe d’un mot.
Le dictionnaire, outil indispensable du correcteur-relecteur-réviseur professionnel


La fiabilité du correcteur professionnel demeure, jusqu'ici, irremplaçable

On a coutume de dire que l’erreur est humaine. Pourtant, le correcteur automatique ou correcteur en ligne, bien que très utile au quotidien, laisse passer des fautes d’orthographe, car il enregistre de façon robotisée un nombre limité de règles et ne maîtrise pas toutes les subtilités de la langue française.

Par exemple, comprendre le sens d’une phrase lui est impossible, car il peut simplement en analyser les mots. De plus, ce genre de programme signale souvent des erreurs qui n’en sont pas et, inversement, peut ignorer d’énormes coquilles. Le correcteur automatique n’est donc pas la panacée, tant s’en faut.


En somme, aucun correcteur automatique, aussi performant soit-il, ne peut, jusqu’ici, remplacer l’œil aguerri d’un correcteur-relecteur-réviseur professionnel. Vous en aurez la confirmation, si vous avez rédigé un roman, article ou mémoire, en me le soumettant par mail, après avoir consulté mes prestations de correction orthographique professionnelle.

Cela étant, un correcteur orthographique multilingue de nouvelle génération, fondé sur le le machine learning et optimisé à l'aide d'algorithmes d'intelligence artificielle (IA), est en train d'émerger et semble, d'ores et déjà, préfigurer l'outil de correction orthographique du futur...

bouton-sommaire

Commenter cet article